Campagne 2019-20

Le CNIPT veille à la qualité des produits proposés au consommateur et met en œuvre des plans de surveillance par l’intermédiaire du GIE d’expertise et de contrôle Interfel/CNIPT. Les pommes de terre sont évaluées sur leur état sanitaire, leur conformité variétale, leurs aptitudes culinaires et leur qualité dans les rayons des magasins.

 

Le plan de surveillance de la qualité en points de vente

En 2019-20, 43 165 lots de pommes de terre ont été évalués dans 4 336 points de vente en France métropolitaine.

L’évaluation en points de vente a porté sur le balisage, l’étiquetage des lots pré-emballés, le calibre et la qualité des tubercules vendus. Les Experts-produits ont constaté 59 % des balisages de produits pré-emballés conformes et 51% pour le balisage des pommes de terre vendues en vrac.

37 089 lots ne présentaient pas d’écart à la règlementation ou aux recommandations du CNIPT, soit près de 86% de conformité générale et 90% de conformité propre à la qualité du tubercule.

Sur les lots de pommes de terre non-conformes, le nombre d’écart observé en matière d’étiquetage et de respect des règles de calibre reste stable ces dernières campagnes, avec respectivement 9% et 12% des lots.

Concernant la qualité du tubercule, le verdissement d’exposition et la germination restent les principaux défauts rencontrés, avec respectivement 2 001 et 1 732 lots. Ces constats s’expliquent par un temps moyen de commercialisation en point de vente estimé à 11,6 jours pour les pommes de terre pré-emballées.

 

Le plan de surveillance variétale

23 des 44 lots de pommes de terre prélevés en point de vente pour analyse de la variété en 2019-20 se sont avérés conformes. Parmi les lots non conformes, 12 présentaient un mélange de variétés et 9 annonçaient une variété remplacée par une autre. La variété Bintje reste la plus touchée par ce phénomène.

 

Le plan de surveillance sanitaire

190 lots de pommes de terre de conservation et 28 lots de pommes de terre de primeur ont été analysés. Aucun dépassement de Limite Maximale de Résidu (LMR) n’a été observé et seulement 5 échantillons présentaient un taux de nitrates supérieur à la recommandation de la norme NF-V-25-111 (4mg/kg).

 

Le plan de surveillance culinaire

  • Tenue à la cuisson

Pour vérifier les aptitudes techniques de produits portant l’allégation « vapeur », « à l’eau », « rissolées » ou « sautées », 104 lots de pommes de terre ont été prélevés. Les résultats des tests

montrent que 68% des lots sont conformes, avec un indice de noircissement moyen de 1,47 et un indice de délitement moyen de 0,07.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Fritabilité

206 lots de pommes de terre portant l’allégation « frites » ont été prélevés et testés, ce qui représente un panel de 88 fournisseurs et 44 variétés. 78 lots ont été évalués conformes à l’Accord interprofessionnel. En détail, 42% lots étaient conformes pour le taux de glucose dans le jus et l’indice de coloration, 81% présentaient un taux de matière sèche requis et 76% respectaient les calibres limites.

 

Des formations pour sensibiliser les professionnels

En complément de ses missions de surveillance de la qualité, le CNIPT sensibilise les acteurs du conditionnement et de la distribution aux particularités qui régissent la qualité des pommes de terre. Dans un contexte « Covid-19 » si particulier, les formateurs du GIEC n’ont pas pu pleinement assurer les sessions de formation prévues. Ainsi, seulement 2 modules « Évaluation et agréage des lots » et 7 modules « Gestion de rayon » ont eu lieu en 2019-20, soit 54 professionnels de la filière.

 

L’activité Qualité 2019-20 :

  • 43 165 lots de pommes de terre évalués
  • 4 336 points de ventes visités
  • 86% de conformité générale
  • 90% de conformité qualité des tubercules
  • 218 échantillons prélevés pour des analyses sanitaires
  • 44 échantillons prélevés pour analyses variétales
  • 310 échantillons prélevés pour analyses culinaires
  • 9 sessions de formation réalisées, 54 participants

 

L’impact du confinement sur les plans de surveillance

Cette année, l’activité d’évaluation des pommes de terre en points de vente a été impactée par le confinement. Ainsi, aucune évaluation n’a été conduite du 16 mars au 1er juin 2020. Dès le 2 juin, un protocole sanitaire adapté à été mis en place pour reprendre la surveillance de la qualité des pommes de terre tout en garantissant la sécurité des Experts-produits sur les lieux de vente.