Cotations
Economie

Les cours en 2016-2017

En réaction au recul de l’offre nationale, les prix des pommes de terre se sont appréciés pour la deuxième année campagne consécutive. Dès le début de la campagne, une forte tension sur les prix a subsisté dans l’ensemble des segments de marché, entraînée par une baisse annoncée de la production et une poussée des acheteurs qui pour certains, notamment de l’industrie, ont cherché par anticipation à sécuriser leur approvisionnement. Ainsi, la cotation de Charlotte (France, lavée, catégorie 1, +35mm, carton de 12.5 kg) et la cotation Agata (France lavée, catégorie 1, 50-75mm, carton de 12,5kg) se sont élevés à des niveaux historiquement hauts, respectivement à plus de 800 € et à plus de 600 € en moyenne sur les 3 premiers mois. Malgré un léger assouplissement par la suite, les cours sont restés soutenus jusqu’à la fin de campagne.
Au global, les cotations pour les transactions nationales de la Charlotte (France, lavée, catégorie 1, +35mm, carton de 12.5 kg) au stade expédition se sont établies en moyenne à 769 €, soit une hausse de 14% sur un an. La variété Agata, dans le cadre des transactions nationales (France, lavée cat.I 50-75mm 12,5kg), a vu ses prix augmenter de 4%, avec une cotation moyenne de 593 €. Pour les transactions à l’export, les prix de l’Agata (France Export, lavable cat.I 40-70mm 1 tonne) ont été, en moyenne, de 288 € pendant la campagne, soit une évolution de +7% par rapport à 2015-2016.

Télécharger le graphique

Les cours en 2015-2016

Le rééquilibrage du marché en 2015-2016, après une année de surproduction tant aux niveaux national qu’européen, a favorisé l’appréciation des prix des pommes de terre. Dès le début de la campagne, les prix de vente sur le marché français, au stade expédition, ont démarré à des niveaux bien supérieurs à ceux de la campagne précédente. Ainsi, la cotation de Charlotte (France, lavée, catégorie 1, +35mm, carton de 12.5 kg) a débuté à des niveaux exceptionnels, jamais enregistrés depuis au moins 10 ans, de 738 €/t en moyenne en septembre 2015. Malgré quelques mouvements observés sur la fin d’année 2015, les cours ont gardé une certaine fermeté tout au long de la campagne.
Au niveau national, la variété Charlotte a vu ses prix valorisés sur un an, de près de 80% en moyenne durant cette campagne au stade expédition. Les prix pour la variété Agata (France lavée, catégorie 1, 50-75mm, carton de 12,5kg) se sont appréciés en moyenne de 66%. Ceux de la variété Bintje (Bassin Nord, non lavée, catégorie 2, 40-75mm, sac de 25kg) ont également suivi cette tendance positive, avec une valorisation moyenne de 208% par rapport à la campagne 2014-2015. La différenciation des pommes de terre à chairs fermes, par rapport aux pommes de terre de conservation basiques, en termes de valorisation, s’est faite davantage ressentir durant cette campagne. L’écart de prix de vente sur le marché français, au stade expédition, entre Charlotte et Agata, est passé ainsi de 33 € en moyenne lors de la campagne 2014-2015 à 107 € durant cette campagne.

Télécharger le graphique

Les cours en 2014-2015

La campagne 2014-2015 reste catastrophique avec des prix qui se sont situés à des niveaux très bas dès le début de la campagne, bien inférieurs aux deux campagnes précédentes. Ainsi, la cotation pour la variété Agata, au stade expédition et à destination du marché national, a perdu 24% par rapport à la campagne 2013/2014 et 37% par rapport à la campagne 2012/2013.
La baisse des prix est également marquée pour la Charlotte (France, lavée, catégorie 1, +35mm, carton de 12,5 kg), de -30% par rapport à la campagne 2013/2014 et de -39% par rapport à la campagne 2012/2013.
Les prix se sont légèrement redressés en fin de campagne pour atteindre 430 € pour la Charlotte et 424 € pour Agata en juin 2015. Cette amélioration des prix s’est inscrite dans un contexte de baisse des surfaces et d’une estimation de production moins élevée, en France et plus largement en Europe, pour la campagne 2015/2016.

Télécharger le graphique

Les cours en 2013-2014

En 2013-2014, les cours au stade expédition (marché français) ont débuté la campagne a des niveaux très élevés, au dessus de ceux de 2012-2013. A partir de janvier, une baisse s’est amorcée. Les prix ont alors approché ceux de la campagne difficile de 2011-2012. En moyenne, les cotations s’établissent à un niveau intermédiaire entre ces deux campagnes extrêmes.

Télécharger le graphique


Les cours en 2012-2013

Nouvelle hausse des cotations en 2012-2013. Elle se sont approchées et ont même dépassé les niveaux élevés de 2010-2011. Ainsi, Charlotte (France, lavée, catégorie 1, de +35 mm, en carton 12,5 kg) au stade expédition a vu sa cotation moyenne évoluer de 529 €/t en 2010-2011, 452 €/t en 2011-2012, à 612 €/t en 2012-2013.

Télécharger le graphique


Les cours en 2011-2012

Les cotations du SNM pour la campagne 2011-12 ont fortement chuté en comparaison des précédentes. Les pommes de terre les mieux valorisées ont tout de même pu maintenir des prix corrects, en particulier pour la Charlotte. (cat 1, +35mm, carton de 12,5kg).

Télécharger le graphique

Page précédente     Page suivante

Accéder aux chiffres des campagnes précédentes

Pomme de terre Hebdo N°1195 du 29 juin 2018

Télécharger le PDF

Pomme de terre Hebdo n°1194 du 22 juin 2018

Télécharger le PDF

Pomme de terre Hebdo n°1193 du 15 juin 2018

Télécharger le PDF

FMSE/ASPDT : Demande d’indemnisation dues à la destruction des lots de pommes de terre contaminés

La date limite de déclaration des surfaces est fixée au 30 juin 2018.

L’UNPT rappelle les conditions qui permettent aux producteurs d’être indemnisés des pertes de revenus dues à la destruction des lots contaminés par un parasite de quarantaine. Il faut avoir déclaré l’intégralité des surfaces de pommes de terre (hors production de plants certifiés) avant le 30 juin 2018 à l’Association pour la section pomme de terre du FMSE, ASPDT. L’affiliation est validée par le règlement de la cotisation sur la production de pommes de terre commercialisée.

L’ASPDT garantit la confidentialité totale des informations. Par ailleurs, le programme d’indemnisation étant co-financé par des fonds publics, et la déclaration PAC faisant foi, chaque agriculteur déclarant des pommes de terre à la PAC doit être celui qui remplit le formulaire FMSE de déclaration des surfaces.

La déclaration peut être faite directement :

- en ligne sur : www.producteursdepommesdeterre.org/ext_prod_login (en vous connectant sur votre espace personnel)

- Ou en remplissant le formulaire disponible ici

Télécharger le communiqué

Pomme de terre Hebdo n°1192 du 8 juin 2018

Télécharger le PDF

Pomme de terre Hebdo n°1191 du 1er juin 2018

Télécharger le PDF

Pomme de terre Hebdo n°1190 du 18 mai 2018

Télécharger le PDF

Pomme de terre Hebdo n°1189 du 4 mai 2018

Télécharger le PDF

Pomme de terre Hebdo n°1188 du 27 avril 2018

Télécharger le PDF

Pomme de terre Hebdo n°1187 du 20 avril 2018

Télécharger le PDF

20

novembre
2018

Formation « Stockage et qualité de la pomme de terre »

Arvalis organise cette formation les 20 et 21 Novembre 2018, à Boigneville (91 Essonne).

en savoir plus

25

novembre
2018

Interpom Primeurs

19e Salon européen pour les professionnel de la pomme de terre et des légumes, de la culture à la transformation, du 25 au 27 Novembre 2018, à Courtrai (Belgique)

en savoir plus

10

décembre
2018

Assemblée Générale du CNIPT

L'Assemblée Générale du CNIPT se tiendra le lundi 10 décembre à la Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette. Programme à venir

4

septembre
2019

Potato Europe

Potato Europe se tiendra les 4 et 5 septembre à Kain/Tournai (Belgique)